Dans quel monde je fuis est un voyage de 5 mois pendant l'été 2015, sur les routes de France à la rencontre du paysage et des citoyens.

Le finalité de ce voyage est un film documentaire racontant une quête de soi, à travers le thème de la fuite.

 

Film “maudit“, la post-production n’a jamais été terminée. Le voyage lui, n’est pas maudit. Ces photos témoignent de ce bout de chemin, qui changea ma vie.

Été 2015

« Je fuis. Je fuis parce que je ressens une lassitude dans ma vie personnelle, dans mon travail, parce que j’enchaîne les échecs amoureux aussi. Parce que je manque de lien avec le monde. Dans une société subissant la violence, le terrorisme, les amalgames, les inégalités ; je suis accablé par des valeurs se traduisant par la montée de l’extrémisme, et le manque d’ouverture d’esprit. Ce qui se résume finalement au fait que j’ai totalement perdu confiance en moi, et en l’humain. En partant je souhaite être libéré de toute obligation, avoir l’esprit libre. Ne plus être emprisonné dans de mauvaises pensées. N’être plus riche de rien, me libérer de tout code social, me permettant d’accueillir et comprendre le pays dans lequel je suis. Car c’est avant tout cela que je cherche avec cette aventure. Fuir ma vie, un quotidien trop oppressant, pour aller à la rencontre du monde, entrer dans le vrai, loin de toute cette peur que nous rapportent les médias.

Alors pendant cinq mois, je pars sur les routes de France avec un ami, Inanis. Tous les soirs, nous approchons un inconnu en lui demandant un endroit où nous poser pour la nuit. Nous dormons chez l’habitant. Pendant cinq mois, nous parlons ensemble de la vie, de l’amour, de la mort, des différentes peurs nous obligeant parfois à fuir, de leur quête. Pendant ces cinq mois, je vais tenter de comprendre... dans quel monde je fuis. »